Françoise Guillemard Plaquette

Galerie Photos

Aquarelles

Sur papier d'Arche 300gr format 0,66/0,76cm avec des aquarelles extra fines Rowney ou Winsor&Newton, elles sont indélébiles. Elles ne craignent ni l'eau, ni la lumière du soleil ou de la lune. Elles devraient transporter mes coups de coeur au-delà des siècles et ont pour mission de me rendre immortelle.

Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
 
Acrylique

Avec la simplicité de son utilisation, l'acrylique est idéale pour les murs peints. Sans odeur, d'un séchage immédiat, elle permet des réalisations de grande envergure : Les trois couleurs primaires et le blanc sont nécessaires et suffisants pour nous libérer du cloisonnement.

Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
 
Huile

Un chien : c'était ma commande du Noël de mes 14 ans pour une relation d'intimité et d'affection. J'ai eu une boîte de peinture à l'huile !!! Alors, pour apprendre, j'ai copié "la Dame à la perle" de Corot, "le clown triste" de Buffet et "la sphère rouge et bleue" de Vasarelly. Et puis j'ai lu le livre de Xavier de Langlais pour comprendre en profondeur la matière et ses exigences. Et puis j'ai trouvé que j'étais mûre pour m'exprimer et je l'ai fait. Et depuis, je n'ai jamais cessé; Un flot m'a submergée qui amplifie à chaque blessure, à chaque pas en avant, à chaque trésor glané.

Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
 
Sanguine

Si j'étais incarcérée physiquement, je ne le serais jamais intellectuellement; qu'on glisse dans mon pain un bâton de sanguine. Sur le velin ou sur les murs comme les fresques rupestres,la finesse de cette pierre écrasée du bout des doigts rend à la perfection les effets de lumière qui courent sur les corps et les visages. L'émotion est palpable.

Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
 
Pastel

Poudre magique qui s'exaspère quand on l'étale, le pastel sec fond sous la caresse. La grosseur des bâtons et leur fragilité révèle la préciosité sophistiquée d'une aile de papillon. attention! Restez subtil dans vos attouchements et il vous le rendra au centuple.

Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
 
Portraits à l'huile

Comme à l'aquarelle, je privilégie la transparence des glacis successifs qui laissent remonter la lumière depuis le fond de la toile. L'huile permet des ambiances intimes et de subtiles raffinements remplis du bruissement des silences fixés pour des siècles

Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
 
Portraits à l'aquarelle

Avec sa transparence, l'aquarelle réfléchie par le papier laisse la lumière la traverser et donner une vie formidable aux portraits. Exigeante, elle ne supporte aucune erreur, demande une grande maîtrise du dessin, des équilibres d'eau dans la couleur, le papier et le pinceau, une préméditation parfaite doublée d'une spontanéité de virtuose. Comme les enfants dans une cour de récréation, il faut l'endiguer, la surveiller et l'obliger à obéir tout en restant à son service.

Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
 
Portraits à la sanguine

Un carré Conté sur du Velin blanc, une gomme pour réveiller les reliefs, une profonde empathie avec le modèle et la sanguine transpose avec sobriété l'autre qui s'offre en toute confiance à votre regard.

Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
 
Triptyque en marqueterie de bois précieux

Conception de dessins pour un triptyque en marqueterie de bois précieux de 4m/3m destiné au Château de Chassagne-Montrachet (Bourgogne FRANCE)pour la Sté Michel Picard,www.michelpicard.com
Elle relate le travail de la vigne qui rend si harmonieux nos paysages bourguignons et alimente la liesse autour des banquets. L'exploit est dans le travail des marqueteurs, Marcus ou Elodie Lafond, qui concrétisent avec patience et minutie mes idées.

Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
 
Cerfs-volants

Peints à l'huile sur toile synthétique
Dimensions : 1,50m/1,30m
Une solution de liberté pour transporter des idées peintes avec une légèreté inégalable.

Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
 
POURQUOI L'ELEPHANT ???

- Se replonger dans les heures claires de l'enfance en rédigeant un texte qui jongle avec des mots colorés et évocateurs, se nourrir goulûment de la réalité et composer des aquarelles montrant la diversité de la nature.

Qu'une petite fille rencontre une autre petite fille, séparées par deux générations,et entraîner dans la farandole le petit frère, et tous ceux qui dansent sur le fil léger de ce monde poétique.

Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
 
COURS

Un petit aperçu des élèves et de leurs réalisations.

Élèves des cours particuliers, élèves des cours de groupe de Talant, de Dijon, de Belleneuve, d'Ouges, de la Base aérienne, de l'hôtel des Impôts. Pas de photos des enfants des écoles de Talant, de la Fontaine d'Ouche, de l'école Montchaussé et de l'école privée de Saint-Bénigne à Dijon. Pas non plus de photos des élèves de la prison de Dijon. Dommage, car partout la création était libre.

Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
 
RETROSPECTIVE A BEAUNE

350 œuvres à la chapelle Saint Etienne de Beaune en mai 2007: Aquarelles, huiles, pastels, sanguines, sculptures.

Ces tableaux sont le reliquat des tableaux non vendus jusqu'à cette date.

Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
 
EXPOSITIONS HOTEL DE LA CLOCHE***

Organisation d'expositions mensuelles pour des artistes français ou étrangers pendant 15 ans avec une exposition personnelle par an:
Une cinquantaine de tableaux à chaque thèmes traité
- Thème de Dijon et ses environs, portraits des personnalités de Dijon, la côte des vins, la vallée de l'Ouche à l'aquarelle
- Thème des fleurs (huiles et aquarelles
- Thème de Venise (aquarelles et pastels)
- Thème de la femme (huiles)
- Thèmes de la voiture de course et de luxe (huile, pastel, aquarelle)
- Thèmes variés pour les dix autres années

Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
 
16 ANS - 1ères REALISATIONS

Copie de VASARELLI vers 16 ans, après une copie de "LA DAME A LA PERLE" de COROT
Puis création d'un "DÉSERT AUX METEORITES"

Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
 
ABSTRAIT

PANNEAUX A BASE DE COMPOSITIONS PHOTOGRAPHIQUES
TIRAGE AUX DIMENSIONS SOUHAITÉES SUR COMMANDE
VOIR L'ENSEMBLE DES REALISATIONS ET LES CONDITIONS DE VENTE DANS LA RUBRIQUE "SUR COMMANDE"

Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard
Tableau de Françoise Guillemard